Attention, les tiques attaquent : conseils et prévention pour éviter les problèmes

foret

Non. Non, cet article n’est pas consacré à Tic&Tac. Désolé.

Même si l’été n’est pas très présent, l’hiver glaciaire semble derrière nous, et avec ça, les températures sont remontées. Nous sommes donc en pleine « saison » des tiques. Selon les régions, les tiques sont plus ou moins présentes, et au vu des risques de maladies qu’ils peuvent transmettre, il est prudent de faire attention aux enfants (et aux parents aussi ;) ).

Si j’ai eu envie de vous en parler, c’est parce que dans mon coin, c’est infesté. Je ne peux pas me balader dans les bois sans revenir avec quelques tiques qui se baladent sur moi. Sur mon chien, qui a le poil long, n’en parlons même pas.

Alors quand je repense à quand j’étais gosse, où j’allais dans les bois et dans les champs à longueur de journée, je me dis qu’il faudra que je fasse attention à mes filles si elles font pareil.

Une tique, c’est quoi?

tiqueLes tiques sont des parasites externes qui vivent principalement dans les zones tempérées, humides et boisées. Elles sont actives lorsque la température est comprise entre 7 et 25°. Au dessus de cette température, la tique cherchera la fraicheur et ne se déplacera pas, et en dessous de 7°, elle recherchera à s’isoler du froid dans la terre, sous les feuilles, …

Ces animaux vivent dans les hautes herbes et s’accrochent à un hôte qui passe à portée, humain ou animal. Il faut savoir que les tiques ne sautent pas.

Le gros danger des tiques vient du fait qu’elles se nourrissent principalement sur des animaux sauvages, animaux souvent porteurs de bactéries et virus. En se nourrissant de ces animaux, les tiques attrapent ces bactéries, mais y sont immunisées. Par contre, si elles viennent à piquer un humain ou un animal domestique, elle lui transmettra la bactérie, qui peut être plus ou moins dangereuse, la plus connue étant la maladie de Lyme.

Et toi, t’as  déjà été confronté à ces vampires miniatures?

Hélas, j’habite dans une région où les tiques sont très présentes. Je suis donc très souvent obligé de retirer des tiques de mon chien et de mon chat. Plus rarement, j’ai du en retirer de moi même ou d’amis venus passer quelques jours ici. Et la première fois qu’on se rend compte qu’on a une bestiole comme ça accrochée à nous, ça fait bizarre ;)

Et tu as des conseils pour éviter de se faire piquer?

  • Utilisez du répulsif à insectes qui dure plusieurs heures. Pensez à l’appliquer sur les zones en contact avec les hautes herbes, les branches, selon l’endroit où vous allez. Si vous êtes en pantalon, mettez en également sur le vêtement, afin d’éviter que le tique n’y grimpe.
  • Si vous allez dans les bois, portez une casquette pour protéger vos cheveux.
  • Pensez si possible à mettre des vêtements qui couvrent bien le corps. De plus, des vêtements clairs facilitent le repérage de ces parasites.
  • Si vous faites une longue balade, pensez à vous inspecter régulièrement les jambes et les bras, au dessus et en dessous des vêtements.
  • De retour chez vous, lancez vous dans un examen approfondi de vous même et de vos enfants. Les tiques vont partout, cherchez donc dans les moindres recoins (sous les bras, dans les cheveux, …). Il faut savoir qu’une douche ne garanti pas que les tiques seront enlevées et un examen complet reste indispensable.

Mon enfant s’est fait piquer par une tique, je fais quoi ?!

Pas de panique. Ou alors, paniquez calmement. La tique doit être sur vous depuis 4 ou 5h minimum pour risquer de  transmettre la maladie de Lyme. Si vous venez de vous faire piquer, il vaut bien sûr mieux l’enlever tout de suite, mais dans de bonnes conditions.

En cas de morsure de tique, il ne faut pas la retirer n’importe comment.
Quand on parle extraction de tique, une des premières idées qui nous vient c’est d’endormir la bête avec de l’éther. Grosse erreur, endormir la tique peut avoir pour effet de lui faire régurgiter ce qu’elle a mangé directement dans votre sang, et donc augmente les risques d’infection.

Le plus simple pour retirer une tique est d’utiliser une pince à tique, vendue pour quelques euros en pharmacie. Personnellement j’utilise ce modèle : une grande et une petite. De cette façon, je peux retirer sans problème la grande majorité des tiques.

 

Pour retirer la tique, choisissez la taille de pince adéquat. Glissez la tique dans la fente de la pince, bien jusqu’au bout, sans forcer. Enfin, tirez légèrement vers vous et tournez la pince. La tique devrait se détacher sans problème.

Pour les très jeunes tiques, qui sont petites comme des têtes d’épingle, l’opération peut être plus délicate. Bien que les jeunes tiques s’accrochent moins fort, elles sont en général trop petites pour les pinces. Si c’est le cas, utilisez une pince à épiler et allez y tout doucement.

Vous n’osez pas la retirer vous même? Alors demandez à un voisin, pharmacien, ou médecin. Mais insistez bien pour qu’il n’utilise pas d’éther ou autre pour endormir la tique : beaucoup de gens, même les médecins, ne savent pas qu’endormir une tique augmente les risques.

Une fois la tique retirée, ce n’est pas fini.

  • Retenez ou prenez note de la date de morsure.
  • Surveillez régulièrement l’endroit de la morsure pendant un bon mois, principalement pour vérifier si vous n’avez pas de symptômes de la maladie de Lyme
    • En général, en cas de maladie de Lyme, une auréole rouge apparait autour de la morsure
    • Systématiquement, la maladie de Lyme amène des symptômes de la grippe : fièvres, mal de tête, courbature, fatigue, …
  • Si vous constatez ces symptômes, consultez un médecin, et n’hésitez pas à lui demander si il connait la maladie de Lyme avant de vous y rendre.
  • N’oubliez pas de désinfecter la morsure, et de bien vous laver les mains.

Une fois retirée, il convient de tuer la tique afin d’éviter qu’elle infecte quelqu’un d’autre. Pour se faire, le plus simple est de la bruler. En effet, l’écraser ne suffit pas toujours. Une fois brulée, jetez la tique à la poubelle, surtout si elle est adulte : des œufs pourraient avoir survécus.

Zones à risque

Les tiques aiment les zones boisées, humides. Les bois, forêts, champs de hautes herbes sont donc des endroits propices pour attraper une tique, faites donc très attention.

Et si vous habitez à proximité de telle zone, faites attention, votre jardin peut lui aussi abriter des tiques ! Expérience personnelle ;)

Personnes à risque

Tout le monde n’est pas égal face aux maladies, et la maladie de Lyme ne fait pas exception.

Si vous êtes enceinte, faites très attention : la maladie de Lyme peut entrainer des malformations du fœtus. Si vous vous êtes fait piquée par une tique, consultez systématiquement un médecin, qui pourra vous donner un traitement préventif.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter ce site internet qui vous donnera beaucoup de détails supplémentaires

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *