3 défauts de mon épouse

 

Quand on écrit ce genre d’article, on regrette de ne pas être anonyme avec son blog. A l’heure de parution de cet article, ma chérie est à son PC, en train de boire un café et de regarder une série, comme tous les dimanches matin à cette heure là. Moi, je suis dans mon lit, encore totalement endormi, à quelques mètres à peine d’elle. Seule une porte nous sépare et pourrait faire la différence lorsque se déchainera l’apocalypse. Les filles dorment sans doute encore. Mais pas pour longtemps. Et oui, comme elle est abonnée à ma newsletter, à l’heure où vous lisez ces lignes, elle a certainement reçu un mail disant :

3 défauts de ma conjointe

En premier lieu, à la lecture du titre, elle a sans doute été un peu énervée. Puis, elle a du rire en se disant : pffff, de toute façon, je n’ai pas de défauts. Elle a alors continué à vaquer à ses occupations en se disant qu’elle lirait ça plus tard, que le thème du jour n’était pas  intéressant.

Puis, elle a fini par craquer. Sa curiosité a été la plus forte. Elle a mis sa série en pause et a ouvert le fameux mail, en se demandant ce que j’allais bien pouvoir lui reprocher devant le monde entier.

Elle a ensuite lu ce petit texte d’introduction, a sourit et s’est dit, affectueusement, « mais qu’il est con » avant de plonger dans le vif du sujet …

Bref, on est là pour faire une petite liste donc …

  1. Les mauvaises nouvelles au réveil. Voilà un truc que je déteste. Nous sommes dimanche. Je suis allé dormir tard, et je dors donc jusque 10h. Ma chérie vient me réveiller tout doucement, me fait un bisous, et me dit
    « Chéri, il est 10h, il est l’heure de se réveiller mon amour. Il y a du café et des croissants si tu veux. Et le chien a chié partout, un astéroïde a cassé ton poulailler et Justin Bieber sera en concert devant la maison ce soir »
    Tu parles d’un réveil, elle n’aura même pas attendu que je sois à moitié réveillé et que j’ai bu mon café, non, il faut que la journée commence par les mauvaises nouvelles. Résultats? J’ai qu’une envie, me rendormir. Hélas, ça n’est jamais possible…
  2. Impulsive. Ma chérie, quand elle veut un truc, c’est tout de suite. Si je l’écoutais, à chaque fois qu’on va au magasin, on reviendrait avec une nouvelle TV, des DVDs, un canard, une oie, un aspirateur, … Alors que moi, de mon coté, c’est un peu l’opposé. Elle va être au magasin et voir une superbe cafetière trop hightech de la mort qui tue, elle va la vouloir tout de suite. Moi, si je veux une cafetière, je vais d’abord chercher des tests sur internet, des avis d’utilisateurs, comparer ça avec d’autres produits équivalents. Au final, quand je me serai décidé un an plus tard, ce modèle aura été remplacé et je n’aurai toujours pas de cafetière. Je recommencerai mes recherches à propos d’un nouveau modèle, et ma chérie me dira que si je l’avais écoutée un an plus tôt, on pourrait boire du café. Bref, elle est plus impulsive que moi.
  3. Elle s’énerve facilement. Parfois, il suffit de la taquiner un peu pour qu’elle parte au quart de tour. Une plaisanterie un peu douteuse et hop, la jeune fille toute souriante se transforme en diable de Tasmanie prêt à tout renverser sur son passage. J’en fais parfois les frais, mais maintenant que j’ai appris à connaitre ses réactions, j’arrive en général à les éviter. Ses parents par contre en font souvent les frais quand ils sont à la maison, surtout son père. Mais entre nous, je le soupçonne très fortement de l’embêter exprès. J’imagine que quand il me regarde, me fait un clin d’œil en rigolant comme un gosse, et déchaine la bête, c’était prémédité, non?

Voilà voilà. J’ai été ravi de vous connaitre. Si vous ne voyez pas la publication de la suite du défi, n’hésitez pas à prévenir la police, ça risque d’être carnage ici. Ou alors, avec un peu de chance, elle va laisser un commentaire sur l’article pour dire ho combien j’ai raison sur ses défauts et ho combien je suis génial de lui préparer des gâteaux.

 T’en fais pas ma chérie, tu as tes défauts mais je t’aime !

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *