Freeletics Gym, Running et Bodyweight – quel matériel et équipement utiliser ?

freeletics-programme

Après une année un peu paresseuse niveau sport, j’ai repris un coach un 1 an de freeletics. Il faut dire qu’ils ont (enfin) adapté leur formule. Avant, on devait payer un abonnement de 80€ pour bodyweight, et si on voulait en + faire Gym et Running, c’était encore 80€/abonnement. Un peu cher payé.

Depuis peu, ils ont donc changé tout ça et pour 80€/an, on a accès aux 3 coach. Et ça, c’est un sacré argument pour s’y remettre à fond.

Je vous avais déjà parlé de freeletics Bodyweight il y a quelques temps. Même si j’ai continué à en faire, je n’ai plus pris le temps d’être aussi régulier, et je l’ai senti, aussi bien niveau performances que visuellement.

Si vous n’êtes pas encore inscrit, n’hésitez pas à le faire via e lien pour bénéficier de 10% de réduction.

J’ai testé freeletics Gym et j’ai bien aimé, ça changeait. Mais hors de question de prendre un deuxième coach à l’époque, du coup je n’ai pas appronfondi. Chose que je vais pouvoir faire maintenant.

Quant à freeletics Running, je l’ai lui aussi testé un peu mais sans plus, encore pour la même raison, pas envie de prendre un abonnement en plus. Pourtant, j’ai pas mal couru cette année et ça aurait pu me servir.

A partir de cette semaine, c’est donc reparti. Alterner Bodyweight et Gym, plus un peu de running pour varier des simples sorties de 5-10km.

Mais pour faire tout ça, il faut quand même un peu de matériel. Et si vous, qui arrivez sur cette page, cherchez aussi à savoir ce que vous aurez besoin, voici de quoi répondre à vos questions. Et vous avez de la chance, si comme moi vous n’aimez pas faire les magasins, vous pouvez tout acheter sur internet ( et de toute façon, pour avoir fait quelques magasins, je n’ai rien trouvé de très adapté, ou alors hors de prix )

Je possède et ai testé la plupart du matériel dont je vais vous parler. Dans le cas contraire, je vous le ferai savoir (ben oui si j’ai acheté quelque chose en magasin local, pas évident de vous mettre un lien pour l’acheter en ligne donc je trouve un équivalent)

Général

Des chaussures adaptées. Que ça soit pour Bodyweight ou Gym ( pour running, on en parlera plus tard ), de bonnes chaussures font la différences. Je sais de quoi je parle, je suis passé de bête chaussures à 10€ à des reeboks nano 4.0, le jour et la nuit. Certe, les chaussures sont un peu chères mais question maintient, confort, ampoules, stabilité, … ça les vaut totalement. Depuis, il y a les 5.0 et les 6.0. A vous de voir.
Il existe bien entendu d’autres marques/modèles, mais n’ayant pas testé, je ne peux vous conseiller.

Un tapis de sport. Principalement pour Bodyweight mais vous servira aussi pour Gym, ne sous estimez pas son importance. Au début, j’ai fais l’erreur d’acheter un tapis premier prix. Mauvais calcul, le tapis a très vite été abîmé, et surtout, n’est pas du tout confortable pour les situps et autres exercices au sol. N’hésitez pas à mettre un peu plus cher, vos fesses vous remercieront. ( non testé personnellement car acheté localement )

Des gants. Pour les tractions, pompes, burpees, tenir la barre, … des gants empecheront les calosités et protégèront vos mains. J’ai testé les gants de base de chez decathlon et gosport, pas mal mais s’usent vite, perdent l’adérence quand on transpirent ( et se transforment en vraies éponges…). La prochaine fois je teste des poignées d’entrainement en cuir style crossfit.

Des vêtements adaptés. Je ne vais pas vous faire une liste, ça dépend tellement des gouts et envies de chacun, de la météo, …

Perso, je suis quasi tout le temps en short et torse nu. Trop chaud en t-shirt. Il peut cependant être intéressant d’avoir des vêtements adaptés pour l’hivers si vous pratiquez dehors et que vous êtes un peu plus frileux que moi. Pour ce genre de chose, je dirais de tester en magasin plutôt que sur internet. Vous aurez besoin d’être à l’aise.

Freeletics Bodyweight

Une barre de traction. C’est la base, alors autant bien choisir. Vous avez au moins 4 possibilités.

La plus simple, surtout en appartement, c’est la barre de porte. J’en ai eu une pendant un certain temps, ça suffit pour commencer, mais vous limitera dans les exercices possibles. De plus, ça peut abimer votre chambranle voir vos murs. A savoir donc…
Il existe une variante qui donne un peu plus de possibilité et qui peut être plus facile à fixer selon votre maison. A vous de voir ce qui convient le mieux.

Ensuite, la barre à fixer dans un mur. Le top, c’est ce que j’ai choisi et je ne regrette pas. Tractions, muscleups, toes to bar, tout est possible sans risquer d’abimer son intérieur. Il faut juste avoir de la place pour la placer.barre de traction murale

La chaise romaine. Pas besoin de percer, pas de risque d’abimer son chambranle. Un peu plus cher qu’une barre, et prend de la place.

Et enfin, si vous avez du terrain et l’envie, vous pouvez vous installer une barre entre deux poteaux en bois scellés dans le béton. J’aimerais mettre ça en place à l’occasion, mais reste à voir comment. Le bois fixé directement dans le béton n’est pas adapté, ça finira par pourrir. A voir donc.

Freeletics Gym

Ici, on va avoir besoin d’un peu plus de matériel. Si vous avez une salle de sport à proximité, il peut être plus intéressant de prendre un abonnement, à vous de voir selon vos envie, votre budget, et votre place à la maison. Habitant au milieu de la campagne, j’ai choisi d’acheter tout ça afin de pouvoir m’entraîner comme je veux quand je veux.

  • Une barre. Ne prenez pas une barre divisée en deux qui se visse, j’en ai essayé une, ça ne parait pas solide, et ça a mauvaise réputation. Une bonne barre en un morceau est bien mieux. J’en ai une de 1m75 et ça me convient très bien. En avoir une deuxième est un plus quand vous aurez des exercices avec des poids différents à enchaîner. J’en ai une autre de 1m50, ça dépanne mais c’est un peu petit à mon gout.
    Si vous avez le budget, vous pouvez prendre une barre olympique. Mais n’en ayant pas, je ne peux vous conseiller.
  • Des poids. Évitez les disques à remplir d’eau ou de sable pour faire des économies. Prenez des disques en fonte recouverts de caoutchouc, pour éviter d’abîmer votre sol. Pour ce qui est du poids, à vous de voir selon vos capacités. J’ai acheté plusieurs disques de 1,2 et 5kg afin de pouvoir adapter selon les exercices, et j’en rachèterai de temps en temps quand j’aurai besoin d’augmenter.
    Si vous avez pris une barre olympique, n’oubliez pas que les disques ne sont pas les mêmes, il vous faut du 50mm
  • Un rack. Afin de réaliser vos exercices sans danger, un rack est obligatoire, que ça soit pour les squats ou développé couché. J’ai opté pour ce modèle qui permet donc de poser la barre, d’avoir deux « bras » de sécurité si vous avez mis trop lourd. Les deux pieds étant reliés par une barre, c’est très stable. Et en plus, vous pouvez faire des dips. Pour le prix, j’en suis très content.
  • Un banc. Indispensable pour plusieurs exercices. J’ai pris un banc inclinable pour plus de polyvalence. Il est simple, fonctionnel et confortable, j’en suis content.ATTENTION ! il pourrait être tentant d’acheter un combi rack/banc. Mais dans ce cas là, ça sera bien moins polyvalent. Par exemple, faire des squats avec un banc coincé sous les fesses, c’est pas top…
  • Un rameur. Si vous ne désactivez pas le rameur dans les options, il faudra investir. Mais oubliez les modèles d’entrée de gamme à 100€, il faudra quelque chose d’un peu plus élaboré pour pouvoir afficher la distance parcourue. Je n’ai pas investi, peut être plus tard. C’est quand même un sacré achat. Si vous en achetez un, n’hésitez pas à venir donner vos impressions!

Freeletics Running

Le plus important : prenez des chaussures à votre pied. N’hésitez pas à investir un peu, vos articulations vous remercieront. Idéalement, faites une étude de foulée pour savoir si vous êtes pronateur, supinateur ou neutre. Un mauvais choix peut entraîner des douleurs et amener à la blessure ( c’est du vécu ). En plus de ça, choisissez bien vos chaussures en fonction du terrain. N’allez pas courir en crampon sur de la route, ou en semelle lisse dans la boue.

J’ai des Salomon X Wings pro pour courir dans les bois/champs et une paire d’Asics pour courir sur la route. Je vais bientôt devoir changer et je vais d’abord passer chez le podologue faire une étude de foulée, car j’ai parfois des douleurs aux genoux quand je cours + de 10km.

Un tapis de course, utile ?

Ça dépend de vous. Courir sur tapis, c’est assez chiant, il faut bien l’avouer. Mais ça dépanne quand on aime pas courir sous la pluie, la neige. Et surtout ( je parle en connaissance de cause ) ça dépanne quand on veut courir mais qu’on ne peut pas car on est seul avec les enfants :p

Pour ce qui est du choix… Celui que j’ai acheté n’est plus en vente semble t’il. Je ne peux donc vous conseiller de modèle particulier. Évitez par contre d’acheter un modèle entrée de gamme qui ne sera pas large, pas stable. On a mis 600€ dans un tapis de course mais on ne le regrette pas du tout. Et oui, c’est un investissement 😉

N’hésitez pas à regarder ce qui se fait, à comparer, lire les commentaires. J’ai pris le temps avant d’acheter le miens, c’est un achat à réfléchir.

Aller encore plus loin?

Vous êtes du genre à en vouloir toujours plus, à vouloir tester de nouvelles choses? Voici quelques pistes pour varier les entraînements.

La battlerope : Un exercice qui va vous faire souffrir. Très intense en tabata, travaille bien le cardio et les bras. Vous trouverez tout un tas d’exercices grâce à youtube. J’en ai une et je ne regrette pas l’achat. Il faut juste de la place et un point d’ancrage solide

  • La corde à grimper : Pour le plaisir de grimper ou pour s’entraîner pour une spartan race. Entraînez vous à monter avec les pieds ou juste à la force des bras. Le plus dur est de trouver un endroit où la fixer, et de l’atteindre en sécurité.
  • Le pneu de tracteur : Retournez le ou tapez dessus à la masse ( voir point suivant ). Un exercice intéressant à faire en tabata. Vous trouverez pas mal de vidéos sur youtube. Et pour trouver un pneu, ne cherchez pas sur internet, allez voir les agriculteurs du coin, en général, ils s’en débarrasseront volontier. Restera à le ramener chez vous et à le nettoyer. J’ai eu de la chance, j’ai eu les miens à 500m de chez moi. Un grand à retourner, un plus petit pour taper dessus.
    img_20160301_175227
  • Une masse : Pour le moment j’utilise une bête masse pour enfoncer des poteaux, mais 4kg, c’est peu. Je vais bientôt investir dans une masse plus lourde, faite pour ça. En tout cas, pour se défouler, taper sur un pneu, ça marche vraiment bien. Imaginez que le pneu, c’est votre patron / belle mère / collègue / [Tout autre choix de personne chiante].
  • Une corde à sauter : Parfait pour s’échauffer ou pour faire des doubles unders (j’y arrive toujours pas, je suis pas doué à la corde).
  • Des anneaux : Pour faire des tractions et des muscleups et changer de la barre de traction. Je n’en ai pas encore mais c’est un achat prévu.
  • Des kettlebells : Pour varier un peu. Encore une fois, youtube sera votre ami pour avoir des idées d’exercices.
  • Un gile lesté : Pour encore + de cardio dans les wods cardios ( 100 burpees lesté à 15kg c’est… différent) et plus d’intensité dans les wods force. Une bonne façon de varier les plaisir. Celui là est modulable, pratique pour commencer à faible poids ( ne jamais démarrer à 15kg. 10% de poids de corps c’est la base, + c’est plus pour des exercices spécifiques que pour des wods entiers ). Il tiens bien au corps. J’en suis très content.

J’espère que ces quelques conseils vous auront été utiles. N’hésitez pas à discuter de vos achats, à proposer d’autres choses, à poser des questions.

3 thoughts on “Freeletics Gym, Running et Bodyweight – quel matériel et équipement utiliser ?”

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *