L’observation des têtards

Voilà comment résumer le temps actuel en une phrase. De la pluie. Beaucoup de pluie. Et des grenouilles. Et oui, c’est la période de reproduction des grenouilles. C’est donc le bon moment pour aller fureter aux alentours des mares à la recherches d’œufs et de têtards.

Tout a commencé une semaine avant les vacances. Sur le chemin entre le bureau et l’école, il y a une petite mare et une rivière ( mais si, souvenez vous, une de mes filles a faillit tomber du pont ). Et elles adorent se mettre sur le pont et observer les poissons et autres petites bêtes. Jusqu’au jour où elles ont aperçu quelque chose d’inhabituel. Elles se sont empressées de m’appeler

Papaaaa papaaaa viens voir vite. C’est quoi ça?

Vous l’aurez devinez, elles ont trouvé des œufs de grenouille sur le bord de la mare. Je leur ai donc expliqué ce que c’était, et que bientôt, des milliers de têtards nageraient gaiement dans l’eau pour devenir au final de jolies petites grenouilles, et qu’on pourrait venir les voir tous les jours. Je me voyais déjà prendre des photos régulièrement pour partager ça avec vous, leur expliquer au fur et à mesure, … Mais voilà, après 2 jours, ce fut le drame …

Les ouvriers de la ville ont vidé la mare pour la nettoyer. Franchement, quelle idée de merde de vider une mare au printemps quand les animaux se reproduisent… Je ne vous explique même pas l’incompréhension, la tristesse des filles… Elles ne comprenaient pas pourquoi avoir fait ça et me demandaient où étaient les œufs.

Les vacances arrivèrent et je décidais de prendre les choses en main. Avec ma chérie, direction la piste verte pas loin de chez nous. Elle est longée par un ruisseau. Nous voilà donc à 4 au bord de l’eau à la recherche d’œufs de grenouille.

A la recherche de têtards

Mais nous n’en avons pas trouvé. A part des escargot et une tonne de larves de Phryganes ( mais ceci fera l’objet d’un autre article 😉 ), nous n’avons rien trouvé d’extraordinaire.

Mais tout n’était pas perdu, plus loin se trouve une petite mare. A peine arrivés devant celle ci, jackpot! Il est trop tard pour les œufs de grenouilles, mais les têtards sont là en nombre.

tetards1tetards2

Ça y est, les filles étaient contentes. Mais le bord de cette mare sauvage est bien plus difficile d’accès que le bord de la mare du parc, aménagée avec des pierres. Du coup, l’observation était compliquée pour les puces… Heureusement, j’avais prévu le coup et emporté mon triple bug viewer.

triple bug viewer

Trop pratique ce truc pour observer les insectes et autres petites bêtes. Si vos enfants aiment les bestioles, ça vaut le coup, parole de papa. Après un chouette moment d’observations et d’explications, remise à l’eau et retour à la maison.

observer les tétards au triple bug viewer

Vu le temps qu’il fait actuellement, pas évident d’y retourner régulièrement. De ce que j’ai pu voir, les têtards ont grandi mais n’ont pas encore commencé à se transformer. A suivre donc…

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *