Alfred Jarry, un fac-similé de “Les Minutes de sable mémorial”

Minutes-1

 

La Société des Amis d’Alfred Jarry vient de réaliser un fac-similé de Les Minutes de sable mémorial de Jarry. Ce numéro 130-131 de la revue L’Étoile-Absinthe comprend également le texte « Présence de Jarry à la Bibliothèque Jacques Doucet » d’Isabelle Diu et Marie-Dominique Nobécourt Mutarelli. Le tirage est limité à 500 exemplaires sur vélin ivoire (30 euros) et 50 exemplaires sur vergé cendré (100 euros).

 

Présentation de l’éditeur :

La matérialité des livres de Jarry faisait partie intégrante de son projet littéraire. Ubu roi s’apprécie mieux dans les caractères du Perhinderion, imités des pages des encyclopédies de la Renaissance ; le ton du Théâtre mirlitonesque est donné par ses couvertures tirées d’un frontispice de Gargantua ; l’intimité bouleversante de L’Amour absolu se love dans l’écriture manuscrite de Jarry, reproduite par procédé photomécanique dans le format d’un cahier d’écolier. Initié par Remy de Gourmont, Jarry expérimente dès son premier recueil les potentialités expressives de la typographie, la qualité rythmique des blancs, la séduction charnelle des beaux papiers. La Société des Amis d’Alfred Jarry a donc jugé utile de publier un fac-similé des Minutes de sable mémorial, pour tenter de restituer le choc graphique qui put être ressenti par les premiers lecteurs de cet étrange monolithe rehaussé d’armoiries dorées. Pour profiter pleinement de cette expérience, on se reportera aux Commentaires pour servir à la lecture des Minutes de sable mémorial (L’Étoile-Absinthe, tournées 126-127, 2011).

L’exemplaire qui fait l’objet de ce reprint n’est pas anodin : il s’agit du premier des dix-neuf exemplaires tirés sur Ingres jaune, dédicacé à Rachilde. Acquis en 1922 par Jacques Doucet, sur les conseils de Breton, il est conservé à la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet sous la cote V-VII-29, 2738. Cet ouvrage a été numérisé dans le cadre de la création d’une bibliothèque virtuelle en ligne de livres d’artistes, première action du programme ANR Livre Espace de Création, menée sous la responsabilité de Sophie Lesiewicz (Bibliothèque littéraire Jacques Doucet), en collaboration avec Hélène Campaignolle-Catel (équipe « Écritures de la modernité », Paris III-Sorbonne Nouvelle). Isabelle Diu, directrice de la BLJD, et Marie-Dominique Nobécourt Mutarelli, conservateur en chef à la BLJD, ont autorisé la reproduction de cet exemplaire et ont rédigé une présentation des manuscrits et ouvrages de Jarry dans la BLJD, qui permet un coup d’œil synthétique sur le destin de ces objets précieux.

 

Vous trouverez le bon de commande ici (fichier Pdf). Cliquez sur les images pour les agrandir.

 
Minutes-2

Les “Œuvres complètes” de René Crevel paraissent en deux volumes aux Éditions du Sandre (2)

crevel-tome2
 

Sommaire du tome 2 :

 

I. ROMANS

Détours

Mon corps et moi

La Mort difficile

Babylone

Êtes-vous fous ?

Les Pieds dans le plat

Le Roman cassé

II. VERS L’URGENCE POLITIQUE

III. ANNEXES

 

 

René Crevel, Œuvres complètes, Tome 2, Paris, Éditions du Sandre, 2014, 18 x 22 cm, 832 p. Couverture cartonnée, jaquette illustrée.

Édition établie, présentée et annotée par Maxime Morel. Illustration de couverture de lebelgerit.

Le site des Éditions du Sandre. La présentation du premier tome.

 

Les “Œuvres complètes” de René Crevel paraissent en deux volumes aux Éditions du Sandre (1)

crevel-tome1

Sommaire du tome 1 :

 

 

I. ÉVOCATIONS AUTOBIOGRAPHIQUES

II. LETTRES

Critiques littéraires

Vie littéraire

Revue des revues et revue de la presse

Entretiens et dialogues

Théâtre

III. ARTS

Peinture, sculpture et photographie

Cinéma, spectacles et chansons

IV. POÉSIE

V. NOUVELLES ET PROSES ROMANESQUES

VI. SURRÉALISME ET ALENTOURS

 

 

René Crevel, Œuvres complètes, Tome 1, Paris, Éditions du Sandre, 2014, 18 x 22 cm, 864 p. Couverture cartonnée, jaquette illustrée.

Édition établie, présentée et annotée par Maxime Morel. Illustration de couverture de lebelgerit.

Le site des Éditions du Sandre.

 

La revue SIC de Pierre Albert-Birot, rue de la Tombe-Issoire (1916-1919)

SIC-tombe-issoire

 

Je viens d’apprendre que SIC, « Sons. Idées. Couleurs. Formes », la fameuse revue essentielle à l’éclosion de l’avant-garde en France et que dirigeait Pierre Albert-Birot, avait son adresse à deux pas de chez moi, au 37 rue de la Tombe-Issoire dans le XIVe arrondissement. Elle a connu 54 numéros en 41 livraisons du premier (janvier 1916) au n° 53-54 (décembre 1919). Je le tiens d’ici.

 

Il y a 70 ans, on assassinait Max Jacob

jacob-1

 

Les photos ont été prises à Saint-Benoît, sur les bords de la Loire. Max Jacob y a connu plusieurs adresses (dont celle du 61 rue Orléanaise où une plaque est posée) et est aujourd’hui enterré au cimetière du village.

 

jacob-2

Michèle Bernstein, “All The King’s Horses”

 

Puisque j’ai évoqué les rééditions françaises des romans de Michèle Bernstein (Tous les chevaux du roi et La Nuit), autant continuer en citant cette traduction anglaise – dont le titre retrouve ainsi les vers de la nursery rhyme Humpty Dumpty.

 

La traduction assurée par John Kelsey a été publiée par The Mit Press en 2008.

 

Michèle-All-the-King's-Horses

Réédition du roman de Jean-Louis Costes “Grand-père” avec des illustrations d’Anne Van der Linden

frontispice-anne

 

Présentation de l’éditeur :

 

Édition de luxe du roman culte de Jean-Louis Costes Gand-père paru chez Fayard en 2006. Cette réédition est illustrée, dans l’esprit des romans d’aventures illustrés du XXe siècle.

 

Jean-Louis Costes, Grand-Père, Saint-Denis, Éditions Eretic, 2014, 16  x 24 cm, 256 p.

17 illustrations noir et blanc, une par chapitre, par Anne Van der Linden. Tirage limité de 1 000 ex. numérotés et signés. Préface de Raphaël Sorin. Une sérigraphie 3 couleurs collée dans chaque exemplaire. Frontispice dessiné à l’ancienne, et 16 lettrines. Couverture cartonnée en Baladek Istrana, avec titres et dessin en dorure à chaud. Livre cousu-collé avec tranchefile. Dos rond. Papier bouffant ivoire Hellfoss. Pages de garde en Gurdsman Red.

 

Plus d’informations et vente en exclusivité sur Eretic-art.

 

Affiche française de “ Vingt mille lieues sous les mers” de Disney (1976)

20-000

 

Grande affiche (115 x 155 cm) pour le film 20,000 Leagues Under the Sea (1954) de Richard Fleischer produit par Walt Disney d’après Jules Verne. Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Elle vient des archives de Heritage Auctions.

J’ai montré une affiche de Ken Taylor éditée par Mondo pour le même film ici.

À la Halle Saint-Pierre : Frédéric Acquaviva/Pierre Guyotat le 31 janvier

Acquaviva-Guyotat

Projection le 28 janvier à Paris du film de Tom de Pékin “Le Parc, les prolégomènes d’Haldernablou”

TOM-MARDI

 

Haldernablou a été présenté ici et . Cliquez sur l’annonce pour l’agrandir.

Michèle Bernstein : réédition de “Tous les chevaux du roi”

M-Bernstein

 

Mon ami Henri signale que les éditions Allia viennent de rééditer Tous les chevaux du roi le premier roman de Michèle Bernstein avec une nouvelle couverture (Michèle en 1965, photographiée par Claude Austin) et une courte préface inédite de l’auteure. Il a été question de La Nuit ici.

“Pop Yoga”, le nouveau livre de Pacôme Thiellement

-Thiellement-Pop-2

 

Présentation de l’éditeur :

 

Dans cet ouvrage kaléidoscopique, à la fois rigoureux, intense et farfelu, Pacôme Thiellement nous propose quarante-deux textes consacrés à la culture contemporaine et à l’expérience pop. On y trouvera des exégèses des grands musiciens de rock (les Beatles, les Beach Boys, Dylan, Bowie, Gainsbourg, Joy Division, les Residents), mais aussi des évocations de grands écrivains de l’impossible (Pynchon, Lowry, Jarry, Joyce), plusieurs enquêtes subjectives sur des cinéastes démonologiques (Roman Polanski, Lars von Trier, Kiyoshi Kurosawa), des séries théophaniques (Buffy contre les Vampires, Lost) et des dessinateurs de bande dessinée électriques (Fred, Killoffer), enfin, des fragments poétiques sur Marilyn Monroe, une conférence sur les bandes magnétiques inversées, deux explorations de l’hypothèse extraterrestre, un adieu à Amy Winehouse. On y retrouvera surtout les obsessions magico-gnostiques de l’auteur, nourries de la tradition hermétique et d’une bonne dose de théologie alternative. Oh yeah !

 

Pacôme Thiellement est romancier, journaliste et réalisateur. On lui doit en particulier des essais mêlant culture pop et philosophie (Cabala – Led Zeppelin occulte, Hoëbeke, 2009 ; La Main gauche de David Lynch, PUF, 2010 ; Tous les chevaliers sauvages – un tombeau de l’humour et de la guerre, Philippe Rey, 2012).

 

 

Pacôme Thiellement, Pop Yoga, Paris, Sonatine éditions, 2013, 14 x 20 cm, 250 p. Illustration de couverture de Rémi Pépin.

 

Top