Affiche pour la parution du livre “The Yellow Kid in McFadden’s Flats” de Richard Felton Outcault (1896)

Yellow-Kid-1896

 

L’affiche, imprimée par G. W. Dillingham Publishers (New York), mesure 30,5 x 45,7 cm, elle vient des archives de Heritage Auctions. Cliquez dessus pour l’agrandir.

 

Il s’agit du premier recueil de la série « Hogan’s Alley » de Richard Felton Outcault où The Yellow Kid tient la vedette et que publie une fois par semaine, depuis mai 1895, le quotidien de Joseph Pulitzer, New York World.

 

McFadden's-Flats

Couverture de The Yellow Kid in McFadden’s Flats,

réimpression de 1897.

 

Vaughn Bodé en 1971 (1) : “Deadbone Erotica”

1971-Bantam

 

Vaughn Bodé, Deadbone Erotica, New York, Bantam Books, 1971, couverture souple. Le livre est composé d’épisodes de la série « Deadbone » parus dans l’hebdomadaire Cavalier Magazine à la toute fin des années soixante. Cette collaboration d’abord en n&b puis en couleurs durera de 1969 jusqu’à sa mort en 1975.

 

L’image vient des archives de Heritage Auctions, cliquez dessus pour l’agrandir.

 

Une affiche de Jim Woodring pour un festival du graphisme à Portland dans l’Oregon

tumblr_n32yg6baQI1t23y8yo1_1280

 


Linework NW is a new illustration and comics festival taking place in Portland, Oregon. Linework NW’s goal is to focus attention on the creators who continue to inject new energy and vitality into these venerable mediums that share so much in common, whether their work is to be found in comic books, original art, graphic novels, prints, or other forms.

 

Linework NW will take place on Saturday, April 12, 2014, from 2:00pm–9:00pm at the Norse Hall in Portland, Oregon. Attendance is free and open to the public.

 

 

ScoutBook_Linework_NW

 

L’affiche vient d’ici et la photographie de . Cliquez sur les images pour les agrandir. Le site de Jim Woodring.

 

Bref retour sur “Birth and Death Bridge” de Keiichi Tanaami

 

Stéphane Blanquet avait annoncé sur Facebook la parution de ce grand format (30 × 40 cm) chez United Dead Artists dans une surenchère de superlatifs : « une bombe ATOMIQUE », un « LIVRE ATOMIQUE in FIST COLORS ! ». De rares images tendaient à le conforter, le livre que je me suis procuré lui donne ENTIÈREMENT raison.

 Keiichi-Tanaami

 

Bonkei (2009) est une des œuvres qui orne le poster verto verso (95 × 66,5 cm) accompagnant le livre. L’image vient d’ici. Cliquez dessus pour l’agrandir.

Vous pouvez vous procurez le livre sur le site de United Dead Artists et, à Paris, auprès des librairies « Un regard moderne » (10, rue Gît-le-Cœur, VIe), « Le Monte-en-l’air » (71, rue de Ménilmontant, XXe) et « Le Pied de biche » (86, rue de Charonne, XIe).

 

Parution de “The Doors, Les portes claquent, L’héritage tumultueux de Jim Morrison” de John Densmore

John-Densmore

 

Présentation des Éditions Le Mot et le Reste :

 

Tout commence en 1968, lorsque Jim Morrison apprend que ses frères d’armes ont vendu, sans son consentement, les droits de Light My Fire pour une pub Buick : « Come on Buick, light my dires… » Le contrat sera annulé mais la confiance est brisée. Ce groupe qui s’était construit sur un base égalitaire – comme on en trouve peu dans l’histoire des formations rock qui privilégient généralement le système du front-man – va voir son unité se fissurer en moins de trois ans. En 1971, Jim Morrison disparaît à Paris et laisse les Doors avec une vide qu’ils ne parviendront pas à combler. L’héritage est lourd, l’absence de Jim précipitant la fin du groupe, mais il faut le préserver, garder cette force si particulière que « The Lizard King » avait su lui donner. C’est du moins ce que pense John Densmore, batteur de la formation californienne, qui tente de sauvegarder son intégrité et la mémoire des Doors. Il s’oppose ainsi à Ray Manzarek et Robby Krieger et raconte au lecteur l’épopée juridique qu’il a vécue. L’auteur alterne récits de procès et souvenirs du bon vieux temps, maintenant le lecteur dans un rythme soutenu. Il nous livre sa vision des Doors et son combat pour préserver l’héritage de Jim Morrison, questionnant ainsi la place de l’argent dans le fonctionnement des groupes et l’intégrité dans l’univers du rock.

 

Né à Los Angeles le 1er décembre 1944, John Densmore fut le batteur de The Doors de 1965 jusqu’à leur séparation en 1973. En 1991, il publie un premier ouvrage racontant sa vie et son expérience avec Jim Morrison et The Doors [“Riders on the Storm: My Life with Jim Morrison and the Doors”].

 

John Densmore sera l’invité d’honneur du Disquaire Day 2014 et sera à Paris pour présenter son ouvrage The Doors, l’héritage tumultueux de Jim Morrison qui sera en librairie et chez les disquaires le 17 avril. Le livre est parti à l’impression, nous sommes impatients de voir le résultat.

 

 

John Densmore invité exceptionnel du Disquaire Day français 2014

 

Toute l’équipe du Disquaire Day est fière d’annoncer que John Densmore, batteur des Doors sera l’invité exceptionnel du Disquaire Day français 2014 à l’occasion de la sortie le 17 avril 2014 en France de The Doors: Unhinged, Jim Morrisson’s legacy goes on trial. Paru l’an dernier aux USA cet ouvrage de 396 pages sera distribué chez tous les disquaires et libraires indépendants à l’occasion du Disquaire Day.

John Densmore nous livre sa vision des Doors et son combat pour préserver l’héritage de Jim Morrison, questionnant ainsi la place de l’argent dans le fonctionnement des groupes et l’intégrité dans l’univers du rock. La couverture du livre a été réalisée par Franck Shepard Fairey, street-artist américain contemporain, designer et illustrateur. Son travail est mondialement connu depuis la création du poster  Barack Obama Hope.

Présent en France dès le 16 avril, John Densmore participera à de nombreux évènements avant et pendant le Disquaire Day le 19.

 

Densmore-US-dos

Quatrième de couverture de l’édition américaine,

CreateSpace, 2013 (Idafan).

 

Les rééditions de “Krazy Kat” de George Herriman aux Éditions les Rêveurs

KK 1 KK 2

 

George Herriman, Krazy Kat, Vol. 1 (1925 à 1929) et Vol. 2 (1930 à 1934), Montreuil, Les Rêveurs, n&b, 26,5 x 37 cm, 280 p. pour le premier paru en 2012 et 264 p. pour le suivant publié en 2013. Traduit par Marc Voline.

 

Les images et les informations viennent du site de l’éditeur. Deux autres volumes seront publiés en couleurs.

 

“Color” de Victor Moscoso (1971)

color-1 color-2

 

Victor Moscoso, Color, The Print Mint, Berkeley, Californie, 1971, 21 x 14 cm, 36 p. Tout en couleurs, ce qui était rare pour un comix.

 

De larges extraits du livre sont visibles sur Off the Beaten Panel. La couverture vient des archives de Heritage Auctions. Cliquez sur les images pour les agrandir.

 

color-couv

Ex-libris de “White Cube” de Brecht Vandenbroucke

exlibris allemagneexlibris espagne

 

De haut en bas : Avant-Verlag pour l’Allemagne (tirage de 150 ex., signés et numérotés), Fulgencio Pimentel et Entrecómics Cómics pour l’Espagne (sérigraphie, 20 x 13 cm, deux couleurs sur papier blanc Fedrigoni Tintoretto de 250 g).

 

J’ai évoqué la publication de White Cube ici.

 

Sortie en France de “White Cube” de Brecht Vandenbroucke et exposition de ses œuvres à Paris

white-cube

 

Un an après la parution de Cowboy Henk au Frémok, voici venir de Belgique ses plus proches cousins, une paire de jumeaux à la peau d’un rose insoutenable et à la conduite qui ne l’est pas moins, de grands enfants qui sont aussi innocents que pervers.

 

Le Flamand n’est pas le seul point commun entre le duo Herr Seel/Kamagurka et Brecht Vandenbroucke (né à Furnes en 1986, installé à Gand). Le rapport à l’art qui est la trame de White Cube est régulièrement abordé dans Cowboy Henk et dans des termes assez similaires : railleries, autodérision, sens de l’absurde ; ce qui fait d’eux les dignes représentants du surréalisme belge, des héritiers de René Magritte – que citent les deux livres.

 

Avec le Barcelonais Joan Cornellà, qui est de la même génération, Brecht Vandenbroucke apparaît comme l’un des créateurs les plus singuliers du moment.

 

wc-1wc-2wc-3wc-4wc-5wc-6wc-7wc-8wc-9wc-10wc-12wc-11

 

La Galerie Martel présente une exposition des œuvres de Brecht Vandenbroucke du 21 mars au 10 mai 2014 au 17, rue Martel à Paris dans le Xe.

L’auteur sera présent lors du vernissage le soir du jeudi 20 mars à partir de 18 h 30 et le samedi 22 mars à partir de 15 h.

 

Le livre sort chez Actes Sud le 18 mars. Il est déjà disponible en Belgique (Bries), Finlande (Huuda Huuda), Norvège (No Comprendo Press), Espagne (Fulgencio Pimentel/Entrecómics Cómics), Allemagne (Avant-Verlag), enfin aux États-Unis et au Canada (Drawn & Quarterly). Comme il s’agit d’une seule et même édition, vous pouvez choisir la moins onéreuse.

 

Sorties

 

Les images (cliquez dessus pour les agrandir) viennent de la Galerie Martel, de Huuda Huuda, de Robot 6 et des adresses de Brecht Vandenbroucke qui en possède plusieurs : Facebook, Flickr, Myspace et un site.

 

“Dada” de Georges Ribemont-Dessaignes

grd-dada

 

Georges Ribemont-Dessaignes, Dada, Manifestes, Poèmes, Articles, Projets, 1915-1930, Paris, Champ Libre, collection « Projectoires » dirigée par Michel Giroud, 1974, 14,5 x 25 cm, 192 p. Présentation, biographie et bibliographie par Jean-Pierre Begot.

 

Le portrait de Ribemont-Dessaignes en couverture est signé de Man Ray (1927).

 

Réédition du “Rapport contre la normalité” du FHAR (Front homosexuel d’Action révolutionnaire)

Rapport

 

Toutes les informations sont ici. Une présentation de l’édition originale chez Champ Libre se trouve .

 

Les derniers jours de la promotion de – 25 % chez “Timeless Vinyls”

boutique-1
Suite au décès de mon ami Jacques Betlamini et avant la fermeture définitive de la boutique, Sylvie proposera des prix exceptionnels pendant encore 3 jours : les jeudi 13, vendredi 14 et samedi 15 mars.

Remise de 25 % sur l’ensemble du magasin : disques vinyles, cd, livres et affiches, neuf ou occasion.

« Timeless Vinyls »
127, rue de Turenne, Paris IIIe.
Tél. : 09 80 65 68 69.
Ouverture de 11 h à 19 h 30.
 
 
Iggy-skydog

Top